Rythm Paradise

Comment peut-on imaginer qu’un jeu dont le gameplay consiste simplement à tapoter ou glisser le stylet sur l’écran de la DS en suivant le rythme d’une musique soit un super bon jeu ? Aucune idée, et c’est pourtant le cas avec Rythm Paradise !

Encore une fois, la DS nous surprend avec un jeu au gameplay simple, mais terriblement efficace. On se retrouve donc face à un excellent jeu musical, ou plus exactement un jeu de rythme. Chacune des épreuves est prétexte à une situation qui mérite de battre la mesure. C’est ainsi qu’on permettra à un jardinier de ramasser les légumes de son jardin tout en se débarrassant de ses taupes. On permettra aussi à une jeune fille de devenir membre d’un girls band, à un iguane mâle de draguer madame iguane, à un photographe de prendre les photos d’une course de bateaux. Autant dire que les situations sont risibles, mais collent bien au jeu.

Les épreuves se débloquent une par une. Toutes les 5 épreuves, vous vous retrouvez face à une épreuve MIX qui consiste au cours d’un morceau, à jongler entre les différents gameplay des épreuves précédentes.

Les graphismes sont très simples, mais un minimum soigné. Le style change d’une épreuve à l’autre, mais il n’y a rien de révolutionnaire. Les mélodies sont relativement simples aussi, mais accrochent finalement l’oreille.

Beyoncé joue à Rythm Paradise, c’est donc forcément bien !

vid-beyoncead.jpg
Ce contenu a été publié dans Jeux, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *